Rencontres

Fin 2011 – Premiers contacts avec les banques

Publié le

Comme la plupart des primo-accédants (nom donné aux personnes qui achètent ou construisent pour la première fois), nous avons contacté nos banques respectives pour leur demander une simulation de prêt.

D’après l’ADIL et la courtière, nous pouvons rembourser environ 1000€/mois.

Fin 2011, notre situation est considérée comme « parfaite » par les banques : jeunes, en bonne santé, en CDI, salaires corrects, un peu d’argent de côté, bref de bons clients.

Les meilleurs taux qui nous seront proposés sont à 4,30% (plus souvent 4,45%) sur 25 ans pour 155 000€ + le PTZ (Prêt à Taux Zéro) de 24 000€ + apport.

Le coût total du crédit est aux alentours de 110 000€. C’est là où nous comprenons vraiment le prix d’un emprunt !!

Changement de cap, ce sera construction

Publié le

En juillet 2011, et après plusieurs visites de maisons, nous sommes déçus de ne pas trouver celle qui nous plait. Aucune visite de maison à toit plat (dans notre budget).
Certaines maisons ont retenu notre attention mais elles restaient traditionnelles ou trop petites. Pas de coup de coeur !

Suite à cela nous avons décidé de revoir notre budget (rappel 230 000€),  peut-être que nous pouvions l’augmenter. Après plusieurs rencontres avec l’ADIL 56 (Association Départementale pour l’Information au Logement) et un courtier à domicile, le verdict tombe : notre budget est à revoir…….mais…..à la baisse. Nous ne pouvons pas dépasser les 200 000€. C’est la douche froide !

L’achat d’une maison déjà construite s’envol, la construction avec laquelle nous hésitions au début est sans doute le seul moyen d’obtenir notre maison (suivant nos critères).

Dans le doute, nous allons voir ce qu’en pense nos banques.

 

Bilan : plus qu’à chercher un terrain !

 

Question : nous sommes tous les 2 en CDI, nous gagnons correctement notre vie, nous avons un peu d’apport. Comment font les personnes seules, avec peu de revenus ou au chômage ???
Quand je vois le nombre de « grosses » maisons qui sont construites, il va falloir jouer au Loto plus souvent.